Quel est le prix d’un faux plafond ? Comment déterminer son budget pour la pose d’un faux plafond par un professionnel ?

    Un faux plafond est utile à bien des égards. Il est doté d’atouts esthétiques puisqu’il permet de camoufler des câbles, des tuyaux, des gaines électriques et des canalisations par exemple, tout en créant un élément architectural dans la pièce.

    Il s’agit également d’un excellent isolant, qui peut facilement se combiner avec une isolation de murs. En effet, il peut aussi être utilisé pour réduire la hauteur sous-plafond dans une pièce et mieux l’isoler phoniquement ou thermiquement.

    Un faux-plafond fait partie des solutions d’aménagement intérieur en construction ou en rénovation d’appartement. En fonction de la composition des murs de votre intérieur, vous pourrez choisir entre deux types différents de faux plafonds : ceux qui sont suspendus et ceux qui sont tendus.

     

    Prix de pose d’un faux plafond

     

    Prix de pose d’un faux plafond :

     

    Type de faux plafondPrix au m² (matériaux et pose)
    Faux plafond tenduEntre 20 € et 70€/m2
    Faux plafond suspenduEnviron 8 € le m²
    Faux plafond en dallesEnviron 35 € le m²
    Faux plafond en plâtre démontableEnviron 30 € le m²
    Faux plafond en plâtre fixeEnviron 25 € le m²
    Faux plafond en bois de parementEntre 30 € et 70 € le m²
    Faux plafond en PVCEnviron 40 € le m²
    Faux plafond en métalEnviron 200 € le m²

     

    Choisir son faux plafond

     

    Comment bien choisir le faux plafond le mieux adapté pour son intérieur ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Qu’il soit tendu ou suspendu, le faux plafond affiche des prix différents. Il est à choisir selon différents éléments.

     

    Pose d’un faux plafond suspendu

    Quel est le prix d’un plafond suspendu ? Quel est le budget à prévoir pour sa pose ?

    Le plafond suspendu est la solution la plus usitée chez les personnes qui souhaitent faire poser un faux plafond. C’est aussi la moins onéreuse. Ce type de plafond se pose sous le vrai plafond et le rend invisible. Il se compose de plaques de BA13, de bois, de métal ou de PVC ainsi que de rails et de suspentes.

    Les avantages du plafond suspendu sont nombreux. Sa pose permet de libérer de l’espace afin d’obtenir une isolation acoustique ou thermique, dans l’objectif d’apporter un éclairage intégré notamment. Afin d’obtenir des finitions de qualité, le plafond suspendu peut être réalisé en plafonnettes.

    La technique utilisée pour faire poser un plafond suspendu est particulièrement simple : il s’agit d’installer une structure en métal invisible après la pose. Facile à monter, il est néanmoins préférable de faire appel à un professionnel pour la pose.

    Pour la pose d’un plafond suspendu, les étapes sont au nombre de 3. Dans un premier temps, l’armature en métal est fixée sur les murs et le plafond. Dans un second temps, les lames ou les plaques formant le plafond suspendu sont posées consciencieusement. Enfin, quand les travaux sont terminés, le faux plafond apporte un nouveau visage à la pièce et donne une parfaite illusion.

    Côté tarif, le plafond suspendu a l’avantage d’être très économique. Pour des plaques de BA13, comptez environ 9 € le m², fournitures incluses.

    Selon les matériaux choisis et les équipements à intégrer, sans oublier le professionnel auquel vous ferez appel, le prix de votre plafond suspendu avoisinera les 10 € le m² en moyenne. En comptant le montage et les fournitures, prévoyez un budget de 35 € le m².

     

    Pose d’un faux plafond tendu

    Quel est le prix d’un faux plafond tendu ? Quelles sont les différences entre un faux plafond tendu et suspendu ? Autant de questions qu’il est légitime de se poser quand on souhaite faire poser un faux plafond dans une pièce.

    Contrairement au faux plafond suspendu, la pose d’un modèle tendu est particulièrement technique. Dans la grande majorité des cas, l’intervention d’un artisan professionnel est indispensable. L’intérêt de la pose d’un faux plafond tendu est principalement de camoufler un plafond très endommagé.

    Quelles sont les techniques de pose d’un plafond tendu ? Très délicate, la pose de ce type de plafond nécessite une connaissance parfaite du type d’ouvrage. Le professionnel réalisera un relevé des cotes et effectuera des soudures haute fréquence, avant de venir procéder à l’installation dans votre domicile.

    Pour ce faire, le professionnel place au milieu de la pièce une zone de chaleur. Sous l’effet de cette chaleur, la toile se tend et devient lisse, de sorte à recouvrir la surface entière du plafond. En fonction du niveau de difficulté et de technicité du plafond tendu, il ne sera pas toujours nécessaire de procéder au chauffage préalable.

    Pour l’achat des fournitures et la pose, comptez environ 70 € le m². Ce tarif est un peu plus élevé que pour un plafond suspendu, du fait du niveau de technicité de l’ouvrage. Le tarif peut osciller entre 65 € et 90 € le m² en fonction du devis et des spécificités de la pièce. Le volume de la pièce est le principal facteur venant impacter le budget final à prévoir.

     

    prix de pose faux plafond
    Comment déterminer avec précision le prix de pose d’un faux plafond ?

     

    Facteurs de prix d’un faux plafond

     

    Quels sont les différents facteurs de prix d’un faux plafond ? Tout dépend notamment des matériaux choisis. Le faux plafond en plâtre démontable est par exemple à installer sur une base de béton, d’acier ou de bois. Il peut être démonté facilement dès que vous en avez besoin.

    Il est à choisir si vous souhaitez faire des branchements par exemple. Comptez environ 30 € le m². Ce tarif est applicable si vous optez pour de la laine de roche. Si vous choisissez des lambris PVC ou bois, comptez alors environ 60 € le m², du fait de la difficulté de pose.

    Le faux plafond en bois de parement est utilisé principalement pour créer une ambiance cosy et chaleureuse dans une pièce. Les déclinaisons sont nombreuses. Comptez environ 60 € au m² pour la pose de ce type de plafond.

    Si vous désirez plutôt choisir un faux plafond facile à nettoyer, le PVC sera la solution toute trouvée. Cette matière se décline en plusieurs aspects et coloris imitant la pierre ou le bois. Comptez environ 45 € le m². Le prix peut atteindre 60 € le m² pour un PVC haut de gamme.

    Enfin, s’il est en métal, votre faux plafond affichera un prix particulièrement élevé. Il s’agit d’une solution privilégiée par ceux qui recherchent une décoration intérieure de type loft, ou bien dans les espaces publics. Comptez en moyenne 200 € au m².

    DEVIS GRATUIT

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *