prix plafond suspendu

Prix d’un plafond suspendu

    Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

    Le faux plafond est une solution toute trouvée pour habiller un plafond tout en renforçant l’isolation acoustique et thermique de la pièce. Ce plafond permet aussi de dissimuler un plafond abîmé et/ou tâché. Il s’agit également d’une excellente technique pour terminer de rénover une pièce. Faire appel à un artisan pour réaliser la pose d’un plafond suspendu a un coût qu’il ne faut pas négliger. Quel est le prix d’un plafond suspendu ?

     

    Prix moyen d’un plafond suspendu au m2

     

    Ce tableau est un récapitulatif du prix au m² en fonction du type de plafond suspendu :

     

    Type de plafond suspendu Prix au m2 (pose et matériaux)
    Plafond suspendu en placo Entre 10 et 30 €
    Plafond suspendu en placo + isolant Environ 55 €
    Plafond suspendu en dalle Environ 35 €
    Plafond suspendu métallique Environ 40 €
    Plafond suspendu bois de parement Environ 45 €
    Plafond suspendu en PVC Environ 10 €

     

    tarif plafond suspendu
    Quels matériaux choisir pour réaliser votre plafond suspendu, ou faux plafond ?

     

    Quels matériaux pour un plafond suspendu ?

     

    Quels matériaux choisir pour créer votre faux plafond sans fausse note ? Le matériau le moins coûteux de tous est sans nul doute le polystyrène, ou polyuréthane. Il s’agit alors de créer un faux plafond en dalles, très léger et facile à manipuler en pratique. Les dalles permettent de choisir des finitions et des motifs variés, ce qui convient pour tous les goûts. Les dalles peuvent également supporter la pose d’une peinture en acrylique. Pour réaliser un faux plafond à base de dalles, c’est plutôt simple puisqu’il suffit généralement de coller les dalles au plafond. L’intervention d’un professionnel est bien entendu recommandée. Comptez 8 € au m² pour des dalles en plâtre, environ 30 € pour le PVC et 50 € au m² en moyenne pour le bois. Les dalles en métal sont les plus onéreuses, avec un prix qui peut atteindre parfois 200 € au m².

    Nombreux sont ceux à choisir un faux plafond en plâtre. Ce matériau offre une isolation à la fois thermique et phonique unique. En outre, le plâtre offre une jolie finition et peut être ignifugé et hydrofugé, ce qui lui garantit une durée de vie élevée. En pratique, il est plus long de réaliser un faux plafond en plâtre puisque les plaques ne se collent pas directement au plafond. Elles se fixent sur une ossature. Côté tarifs, comptez environ 25 € au m², avec un prix pouvant atteindre 40 € environ.

    Si vous souhaitez réaliser un plafond suspendu plutôt décoratif, dans ce cas nous vous conseillons le faux plafond en lambris. Vous pouvez l’adapter comme vous le souhaitez, avec différents matériaux comme du PVC ou du bois. Traditionnel ou contemporain, ce faux plafond se décline à l’infini pour offrir tous les styles. Comptez environ 30 € au m² pour la pose d’un faux plafond en lambris de PVC.

    Le faux plafond en métal se distingue de tous les autres, notamment par sa grande robustesse. On l’utilise de préférence dans un intérieur contemporain. Très design, il offre l’avantage d’intégrer de nombreux éléments à l’instar de la climatisation et de l’éclairage. Il se pose facilement et est robuste dans le temps. Il garantit également une excellente isolation. Comptez cependant un budget plus important pour la pose d’un faux plafond en métal. Ce dernier pourra vous coûter jusqu’à 250 € le m² pour certains modèles haut de gamme.

    Enfin, n’hésitez pas à ajouter des isolants lorsque vous optez pour la pose d’un plafond suspendu. Cela vous permettra de bénéficier en outre d’une excellente isolation phonique et thermique tout au long de l’année. Comptez environ 10 € à 25 € au m² de plus si vous ajoutez de l’isolant à votre faux plafond.

    Comment isoler un plafond suspendu ?

     

    Vous souhaitez faire poser un faux plafond chez vous ? Le fait d’ajouter un isolant aura forcément une incidence sur le niveau de difficulté du chantier. Le professionnel devra ainsi couper l’isolant en veillant à prendre les bonnes mesures.

    Pour poser correctement un isolant sur un plafond suspendu, plusieurs éléments doivent impérativement être respectés. Le professionnel pose une structure métallique sur le plafond en guise de soutien du plafond suspendu et de son isolant. On déroule ensuite la couche isolante sur la structure en veillant à couper l’isolant aux bonnes mesures. Ce dernier est ensuite placé entre le montant et le rail. Les plaques de PVC ou de plâtre sont attachées au faux plafond sur les montants et permettent de camoufler l’isolant.

    En matière d’isolation d’un faux plafond, la question se pose de savoir quel isolant choisir. On en distingue plusieurs :

    • la laine de verre. Il s’agit sans nul doute de l’isolant privilégié pour les plafonds, tant en termes de performances que de qualité. Incombustible, perméable et résistante, la laine de verre est à choisir dans des rouleaux de dimensions différentes. Comptez environ 8 € le m², bien que ce prix soit variable selon l’épaisseur de la laine de verre
    • le liège. Hydrofuge et imputrescible, le liège est un excellent isolant pour plafond. Comptez environ 25 € le m², avec un tarif variable en fonction de la densité du liège et de son épaisseur
    • la perlite. Il s’agit d’un isolant intéressant pour ceux qui n’ont pas un budget élevé. La perlite offre l’avantage d’un bon rapport qualité-prix avec des performances importantes bien qu’inférieures à celles du liège. La perlite est néanmoins imputrescible et ne peut pas prendre feu. De même, elle n’est pas toxique. Comptez environ 20 € le m², avec un prix qui peut atteindre 30 €
    • l’ouate de cellulose. Cet isolant est bien souvent préconisé pour l’isolation des faux plafonds. L’ouate de cellulose est un isolant naturel ignifugé. Comptez environ 20 € le m² pour un rouleau de 100 mm d’épaisseur
    • la fibre de bois. Cet isolant est renouvelable, écologique et recyclable. C’est cela qui explique en partie qu’il s’agisse d’un isolant très en vogue en ce moment. Offrant d’excellentes performances et un très bon niveau de robustesse, la fibre de bois ne coûte pas très cher non plus. Vous trouverez des rouleaux de 100 mm d’épaisseur à un prix débutant à 15 € le m².

    Notez que vous pouvez aussi choisir d’autres isolants comme la laine de coton, le chanvre et le polystyrène. Les deux premiers sont préconisés pour isoler les toitures et les combles.

     

    L’éclairage d’un faux plafond suspendu

     

    Quel est le prix de l’éclairage dans un plafond suspendu ? Sur un faux plafond, on ajoute généralement des spots encastrables. Optez donc pour l’installation de spots LED. Côté tarifs, comptez entre 15 € et 55 € pour un sport LED à l’unité. La différence de prix s’explique par la grande variété de fabricants et la qualité variable de chaque spot (durée de vie, force de l’éclairage, fonctionnalités plus ou moins poussées). En règle générale, les spots LED pour faux plafond sont financièrement plus intéressants lorsqu’ils sont en lots de 3 à 6 spots. Comptez entre 25 € et 100 € pour un lot.

    Si vous faites appel à un professionnel pour l’installation de l’éclairage dans votre faux plafond, cela a un coût à intégrer dans votre budget total. Comptez entre 50 € et 120 € de main d’œuvre (ce prix étant variable en fonction du lieu où vous résidez et du professionnel auquel vous faites appel).

     

    Tarif d’un artisan pour la pose d’un faux plafond suspendu

     

    Si vous faites appel à un professionnel pour la pose d’un faux plafond suspendu, vous devrez chiffrer au préalable le coût total de l’intervention de l’artisan. En termes de coût de la main d’œuvre, il est bien souvent difficile de chiffrer précisément le prix de pose d’un faux plafond. Prévoyez une fourchette comprise entre 50 € et 80 € le m². Ce prix est exprimé hors taxe (HT) et comprend la pose, la main d’œuvre et la fourniture par le professionnel des différents équipements et accessoires. Généralement, ce dernier vous proposera un forfait total.

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *