tarif DPE

Prix d’un DPE

    Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

    À différencier du bilan énergétique, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document indispensable. Il résume les performances énergétiques du logement grâce à la mention d’une étiquette allant de A à G. Nous vous expliquons dans cet article quel est le prix d’un DPE et ses critères de tarif.

    Depuis 2022, le diagnostic de performance énergétique connait des changements sur ses modalités. Les logements ayant obtenu une note E, F et G n’ont plus le droit d’être mis en location. Les passoires thermiques devront être rénovées pour obtenir une meilleure note en énergie primaire ou en gaz à effet de serre.

     

    Quel est l’intérêt du DPE ?

    Le DPE (ou Diagnostic de performance énergétique) est un document fondamental dans le cadre d’une transaction immobilière. S’inscrivant dans une démarche environnementale, son utilité principale est d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre d’une habitation. Le DPE s’inscrit également dans une démarche légale d’information.

    Depuis 2022, la législation française considère que le DPE est opposable. Concrètement, cela signifie que l’acheteur d’un bien immobilier (ou le locataire) peut se retourner contre le vendeur ou bailleur lorsque la consommation énergétique est supérieure à ce que prévoit le diagnostic. Cela accroît donc encore davantage l’importance de ce diagnostic pour les parties prenantes au contrat, qu’il s’agisse d’une vente immobilière ou d’une mise en location du bien.

     

    Le DPE est-il obligatoire ?

    Faire réaliser un diagnostic de performance énergétique est obligatoire dans certains cas de figure. Notamment si vous mettez votre logement en vente ou en location. Dans ces cas précis, vous êtes tenus par la loi de procéder à un DPE, qui doit alors figurer sur l’annonce immobilière.

    L’intérêt est ici de donner une information claire et transparente au locataire ou à l’acquéreur. Ce dernier doit connaître la classification énergétique du logement et sa consommation énergétique. Il peut d’ailleurs se retourner vers le vendeur ou le bailleur s’il s’aperçoit que les données du DPE ne coïncident pas avec la réelle consommation énergétique de son bien. Il devra alors en rapporter la preuve en justice.

    Au moment de la mise en vente du logement, le DPE s’intègre dans le dossier de diagnostics techniques obligatoires (DDT). Le DDT comprend plusieurs diagnostics : assainissement non collectif, électricité, plomb, amiante, gaz, termites, mérule et loi Carrez.

    Bon à savoir : tout DPE obligatoire est à transmettre à l’Observatoire des DPE à des fins d’analyses statistiques.

     

    Quid du DPE non obligatoire ?

    Parfois le DPE n’est pas obligatoire, mais simplement fortement recommandé. Dans ce cas, il est légitime de se demander pourquoi il est intéressant de s’y astreindre. En pratique, ce diagnostic technique n’est que facultatif pour les habitations mesurant moins de 50 m² en loi Carrez. Il n’est pas non obligatoire pour toute location de moins de 4 mois (location de courte durée).

    Dans ce genre de situation, le propriétaire ou bailleur choisit souvent de lui-même de faire procéder à un DPE. Cela s’avère très utile, notamment en amont de travaux de rénovation. En outre, cela permet de vendre ou louer son logement plus rapidement. En effet, cela donne une valeur ajoutée au dossier puisque vous permettez au futur occupant de calculer son budget au plus près, que ce soit pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage. Il peut ainsi envisager des travaux d’efficacité énergétique au regard de l’étiquette énergie de votre habitation.

    En pratique, il est parfois intéressant de faire réaliser des travaux de rénovation au préalable d’une vente ou d’une mise en location de son bien. En effet, il apparaît qu’une note élevée au DPE est très incitative pour le futur acheteur ou locataire.

     

    Critères de prix du DPE

    Combien coûte concrètement la réalisation d’un DPE par un diagnostiqueur expérimenté ? Le tarif de ce document n’est soumis à aucune réglementation, ce qui explique pourquoi il est possible de constater des écarts plus ou moins importants. En pratique ce tarif dépend de plusieurs variables que vous devez prendre en considération. L’ADEME (Agence de la transition écologique) constate que le prix d’un DPE est d’environ 150 €.

    Néanmoins, le tarif global est souvent compris entre 100 € et 250 €. La variation de ce tarif est fonction de plusieurs éléments. Notamment de votre localisation, du professionnel auquel vous faites appel, de votre système de chauffage et de la superficie de votre logement. En pratique, certains propriétaires s’étonnent d’une telle variation de prix. Cela s’explique par l’indépendance du diagnostiqueur qui est donc libre de fixer ses propres tarifs.

    Une autre variable à considérer concerne la durée totale de la mission de contrôle par le professionnel. Cela joue sur le tarif du DPE. Si votre appartement mesure 50 m², le diagnostiqueur aura besoin d’une demi-heure pour réaliser sa mission. Une maison de plus de 100 m² nécessitera un travail de plus d’une heure pour permettre au professionnel de faire le tour de votre résidence.

     

    prix DPE
    Le prix d’un DPE (diagnostic de performance énergétique) est en moyenne de 150 €, avec des variations de tarif qui dépendent notamment de votre localisation et de la superficie de votre logement

     

    Quel est le prix global d’un diagnostic de performance énergétique ?

    Il existe de nombreux diagnostiqueurs sur le marché. Les prix sont d’ailleurs plus élevés si vous résidez dans une grande ville. Le paiement incombe au propriétaire qui vend son logement ou le met en location. Il devra donc inclure le montant de ce diagnostic dans le calcul de son gain total.

    À noter également que le DPE doit être fait par un professionnel diagnostiqueur certifié par un organisme reconnu par le COFRAC (Comité français d’accréditation). Ce diagnostiqueur sera indépendant et ne devra donc avoir aucun lien avec l’agent immobilier ou avec vous. Il doit intervenir en toute impartialité afin de réaliser son diagnostic. Dans le cas contraire, il peut engager sa responsabilité.

    Bon à savoir : certains professionnels peuvent parfois vous proposer un DPE gratuit. Sachez que ce document n’est pas officiel, et donc pas reconnu par la législation française. Il ne conviendra pas pour la mise en vente de votre bien immobilier ni pour sa location. Vous devez donc impérativement vous tourner vers un diagnostiqueur aguerri et reconnu qui vous facturera le DPE.

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *