Tarif pour raccordements terrainTarif pour raccordements terrain

Prix de la viabilisation d’un terrain

    Une fois que vous avez fait l’acquisition de votre terrain, et avant la construction de votre maison, vient le moment de procéder aux différents raccordements (eau, électricité, gaz et tout-à-l’égout). Comment bien appréhender le coût de la viabilisation ? De quels critères ce tarif dépend-t-il ? Le point avec Prix des Travaux.

     

    Vérifier la constructibilité du terrain

     

    Une fois que vous avez trouvé le terrain de vos rêves et sur lequel vous souhaitez faire construire votre logement, il convient de consulter le PLU (plan local d’urbanisme) ainsi que le certificat d’urbanisme.

    Ces deux types de documents vous permettent de savoir si le terrain qui vous intéresse est bel et bien constructible. Pour ce faire, rendez-vous en mairie et demandez à consulter le PLU. Une fois que vous avez réalisé cette première formalité, vous pouvez demander également en mairie le certificat d’urbanisme. Ce dernier vous informera des modalités de raccordement à l’électricité, à l’eau et au gaz ainsi qu’au réseau téléphonique.

     

    Estimer le coût de la viabilisation

     

    Comment bien estimer le coût de la viabilisation de votre terrain ? Ce coût peut sensiblement varier d’un terrain à un autre et les tarifs vont alors dépendre de plusieurs critères.

    Tout d’abord, il est préférable de prendre en compte la distance géographique qui sépare votre terrain par rapport aux différents réseaux. En effet, cet éloignement aura forcément un impact sur le prix de la viabilisation de votre terrain. Si ce dernier se situe à proximité immédiate de tous les réseaux publics, le prix d’achat sera cependant plus élevé que pour les autres terrains présents alentours.

    Ce surcoût sera pour autant rapidement amorti, ce qui vous permettra de bénéficier d’importantes économies au moment de la viabilisation de votre bien. Sachez que le prix du raccordement est en règle générale multiplié par 4, voire par 5 si les réseaux publics sont trop éloignés.

    D’autres critères entrent en ligne de compte :

    • la distance entre la construction et les limites de la propriété. Plus elle est importante et plus le prix de la viabilisation sera élevé
    • la nature du terrain, d’un point de vue géologique
    • l’usage des réseaux
    • la présence ou non de canalisations

    En fonction de tous ces facteurs, le prix de la viabilisation sera aux alentours de 3 500 € et 14 000 € en moyenne.

     

    prix pour faire viabiliser son terrain constructible
    Le prix de la viabilisation d’un terrain dépend notamment de la distance entre votre terrain constructible et les réseaux de raccordement

     

    Prix moyen pour la viabilisation d’un terrain

     

    Quel est le prix moyen constaté pour la viabilisation d’un terrain ? Ce prix varie sensiblement selon tous les critères propres au terrain constructible et à ses caractéristiques. Par exemple, si votre terrain est situé dans un quartier pavillonnaire bien desservi par les réseaux, vous pourrez tout de même avoir une facture de 5 000 € au minimum.

    Si votre projet est plus complexe, ce qui est notamment le cas si le terrain est éloigné de tout voisinage immédiat ou que sa configuration est difficile, le prix de la viabilisation pourra alors grimper jusqu’à 10 000 €, voire plus en fonction des taxes et des frais de raccordement.

     

    Prix des travaux de viabilisation

     

    Ce tableau présente les différents types de travaux de viabilisation ainsi que le prix des travaux pour la viabilisation du terrain constructible :

     

    Type de travaux de viabilisationPrix des travaux
    Raccordement au réseau d’eauEntre 800 € et 1 200 €
    Raccordement au réseau d’électricitéEnviron 1 000 €
    Raccordement au réseau de gazEntre 500 € et 1 000 €
    Raccordement au tout à l’égoutEntre 3 000 € et 5 000 €
    Réseaux d’assainissementEntre 4 000 € et 10 000 €

     

    Estimer le coût des travaux de viabilisation

     

    Le prix diffère pour chaque type d’ouvrage de viabilisation. Ainsi, un raccordement à l’eau vous coûtera environ 1 500 € si votre terrain est situé à moins de 10 mètres d’un réseau public d’eau. Si le terrain est situé à une distance supérieure, alors ajoutez environ 50 € par mètre supplémentaire. Ce tarif est basique et n’inclut pas les variations de prix en fonction de la région.

    Le raccordement au réseau de gaz sera aussi à considérer en fonction du lieu de situation du terrain constructible. Si ce dernier est situé à moins de 30 mètres d’un réseau public de gaz, le raccordement au gaz vous coûtera entre 450 € et 1 000 € en moyenne. Il en sera différemment si votre terrain est plus éloigné. Dans ce cas, le raccordement pourra être considéré comme une extension de réseau et vous coûter environ 100 € par mètre creusé supplémentaires.

    Pour le raccordement au réseau électrique, comptez environ 1 000 € pour un raccordement si le coffret de branchement est situé à moins de 30 mètres de votre compteur électrique. Si la distance est supérieure, vous devrez compter environ 200 € supplémentaires par mètre linéaire.

    Enfin, pour le réseau d’assainissement, comptez un budget compris entre 3 000 € et 10 000 € environ. Si vous n’avez pas de tout à l’égout pour votre terrain, prévoyez un réseau d’assainissement individuel, qui vous coûtera 5 000 € environ. En fonction du lieu où vous résidez, sachez également qu’il peut arriver que certaines communes appliquent une taxe de raccordement à l’égout (TRE).

     

    Les démarches à réaliser pour les raccordements

     

    Raccordements à l’eau, à l’électricité, au tout à l’égout ou encore au réseau téléphonique, les démarches varient.

     

    Le raccordement à l’eau

    La mairie vous communiquera la liste de tous les documents administratifs à communiquer afin de demander à ce que votre terrain soit raccordé. La mairie transmet également les coordonnées de l’entreprise pour procéder au raccordement. Afin que ces travaux débutent, la mairie doit d’abord délivrer l’autorisation d’ouvrir les tranchées.

     

    Le raccordement à l’électricité

    Le propriétaire est tenu de demander auprès d’ERDF, filiale d’EDF, à procéder au raccordement au réseau électrique. Le dossier est à envoyer directement auprès d’ERDF et comprend entre autres une copie de votre permis de construire.

    A la suite de l’envoi de votre dossier, ERDF prend le temps d’analyser la situation de votre terrain et vous fait parvenir une proposition de raccordement. Cette dernière vous est envoyée dans un délai de 10 jours. Le devis indiquera le montant qui sera variable selon l’importance des travaux et notamment de la distance entre le coffret de branchement et la construction. Les travaux pourront ensuite commencer.

    Durant la réalisation des travaux, pensez à demander à l’installateur électricien de vous fournir une attestation de conformité de l’installation électrique intérieure, à transmettre ensuite à ERDF.

     

    Le raccordement au gaz

    Si vous souhaitez faire raccorder votre terrain au réseau de distribution de gaz naturel, vous devez vous tourner directement vers Gaz Réseau Distribution France (GrDF). Ce dernier vous communiquera les documents à fournir et vous adressera à la suite un devis de raccordement sous un délai de 3 jours ouvrés.

    DEVIS GRATUIT

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *