cout pose wc japonais

Prix de pose d’un WC japonais

    Les WC japonais ont vu le jour en Suisse dans les années 50, et une vingtaine d’années plus tard, ils ont été exportés au Japon. Ils y ont connu une grande popularité et leurs ventes ont peu à peu exploser (consommés par 70 % des familles japonaises).

    Depuis peu, ils sont entrés sur le marché européen et les résultats sont les mêmes, ses consommateurs ne s’en plaignent pas. Mais que sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Quelles sont ses spécificités ? Combien coûtent-ils ? Quel est le prix de pose d’un WC japonais ?

     

    WC japonais : comment ça marche ?

     
    Le WC japonais, communément connu sous son appellation anglaise « washlet » ou WC lavant en français, appartient à la catégorie des toilettes de luxe. Son apparence générale est similaire à celle des WC classiques, et comme eux, il existe en deux versions : suspendue et fixée au sol. Ce qui le différencie des autres, c’est la grande technologie dont il témoigne.

    En effet, outre son rôle classique, le WC japonais est équipé d’un jet d’eau nettoyant placé à l’arrière de sa cuvette. Celui-ci peut être équipé d’un ou de deux becs selon le modèle choisi et peut être assorti de plusieurs fonctions à savoir : eau chaude, pression ajustable, séchage, ajout de gel nettoyant, etc.

    Il existe également d’autres options avec lesquelles le WC japonais peut être équipé. Il s’agit entres autres de : un système de ventilation à finalité désodorisante, une lunette chauffante automatisable (détecteur de présence) et une plaque de contrôle permettant la commande des différentes fonctions suscitées.

     

    Avantages et inconvénients d’un WC japonais

     

    Le WC japonais présente quelques points forts. En premier lieu, il est respectueux de l’environnement, car sa fonction nettoyante aide à la réduction de la consommation de papier hygiénique. Il permet également une hygiène optimale puisque se laver est toujours plus hygiénique que s’essuyer. Par la même occasion, il réduit les crises d’irritation et d’hémorroïde dues par les frottements à répétition du papier toilette.

    En second lieu, il est plus confortable du fait de sa cuvette chauffante (en hiver surtout) et plus pratique. Le WC japonais convient à tout le monde, même ceux à mobilité réduite. Il permet un gain d’espace puisqu’en optant pour lui, on n’a plus besoin d’installer un bidet. Il se nettoie tout seul après chaque usage et ses fonctions peuvent être automatisées en fonction des besoins.

    En ce qui concerne ses points faibles, il n’en a pas vraiment sauf au niveau de son prix. Etant donné la quantité limitée du produit sur le territoire européen, son prix est plus élevé que celui des autres. Par conséquent, ce n’est pas tout le monde qui peut se le procurer.

    DEVIS GRATUIT

     

    Facteurs de prix d’un WC japonais

     

    Les principaux facteurs qui influencent le prix d’un WC japonais sont : le modèle choisi, sa gamme, sa marque et son degré de sophistication. Toutefois, il ne faut pas oublier d’inclure dans le devis les coûts relatifs à sa pose, car ils peuvent s’avérer être plus ou moins importants selon le cas.

     

    Solutions pour avoir d’un WC japonais

    Pour disposer d’un WC japonais, il existe deux alternatives :

    • Soit on achète un WC japonais neuf en intégrale avec toutes ses fonctions moyennant un prix assez conséquent ;
    • Soit on opte pour l’abattant japonais, un siège intelligent muni d’une douchette et d’un souffleur de séchage. En l’installant, on obtient le même résultat que précédemment, mais cette fois-ci avec un prix largement plus abordable.

    La seconde solution est la plus répandue, et ce, surtout dans le cadre d’une rénovation. Pour la mettre en place, il suffit juste de retirer l’ancienne cuvette, de poser la nouvelle, de la raccorder avec le système d’arrivée d’eau et d’électricité et le tour est joué.

     

    Travaux à prévoir pour la pose d’un WC japonais

    La mise en place d’un WC japonais est relativement complexe. Il faut commencer par déterminer l’endroit où le WC va être positionné. Ensuite, on enchaîne avec le raccordement de ses conduits au système d’arrivée d’eau. Le WC est, par la suite, monté (réservoir, équipements) et on procède aux travaux de maçonnerie : remise en l’état du carrelage et création de cloisons ou de bâtis dans le cas d’un modèle suspendu. On termine le tout par le branchement du WC à une prise de secteur pour que toutes ses options soient fonctionnelles.

    Dans le cas où le local à l’intérieur duquel on a décidé d’installer le WC n’est pas couvert par le système de canalisation d’eau sanitaire ou de réseau électrique, il va falloir en rajouter un. Le travail va alors augmenter en difficulté et va prendre plus de temps. Et ce, surtout si le raccordement est réalisé à partir d’un dispositif indépendant (bassin de récupération d’eau, batterie, etc.).

    prix pose wc japonais
    Combien coûte la pose d’un wc japonais ?

     

    Prix d’un WC japonais

     

    Le coût total de l’installation d’un WC japonais comprend à la fois la pose et la fourniture. Ci-dessous leurs prix respectifs :
     

    WC japonaisFourchette de prix
    WC japonais intégral500 à 5 000 €
    Abattant japonaisA partir de 150 €
    Pose de WC japonais150 à 200 €
    Réseau d’eau/d’électricité3 000 à 4 000 €

     
    Remarque : Ces montants-là ne prennent pas en compte la TVA et les frais de déplacement du professionnel chargé de l’installation du matériel.

     

    Coût du WC japonais selon la gamme

    Les WC japonais se déclinent en trois catégories :

    • Entrée de gamme: ce sont les modèles basiques avec douchette et souffleur. La température de l’eau est réglable, l’ouverture et la fermeture de la lunette peut être automatisées.
    • Gamme moyenne: en plus de ses options de base, les modèles appartenant à cette catégorie sont munis d’un siège chauffant. Il est possible de leur ajouter quelques fonctions si besoin est.
    • Haut de gamme: les modèles faisant partie de cette classe sont les plus sophistiqués. Certains sont même assortis d’un lecteur de musique pour offrir plus de confort à ses utilisateurs.

    Le prix d’un WC japonais varie entre 500 et 3 000 euros, hors pose.

     

    Prix d’un abattant japonais

    Comme on l’a susmentionné, l’abattant japonais constitue la solution la plus économique et la plus pratique pour disposer d’un WC japonais. Selon le modèle choisi, il est possible de jouir de la plupart des fonctions offertes par un vrai WC japonais. Il est donc conseillé s’orienté vers lui si les moyens sont limités.

    Pour disposer d’un abattant japonais, il faut prévoir un budget minimum de 150 euros, hors pose.

     

    Prix de pose d’un WC japonais

    Étant donné la complexité et la technicité des travaux d’installation d’un WC japonais, il est préférable de les confier à un professionnel. Lui seul peut garantir le bon fonctionnement du matériel ainsi que sa durabilité.

    Le prix de pose d’un WC japonais est évalué entre 150 et 200 euros, hors fournitures. Il faut compter moins pour la pose d’un abattant seul, 60 à 100 euros. Pour les travaux de création de canalisation ou de branchement électrique, le prix moyen à payer est compris entre 3 000 et 4 000 euros.

    Exemple de devis : Installation du siège de toilette intelligent Xiaomi Smartmi

    Prix du siège : 315 euros

    Travaux à réaliser : dépose de l’ancienne cuvette, installation du nouveau couvercle + raccordement électrique.

    Prix de pose : 100 euros

    Prix total à payer : 415 euros

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *