Quel est le prix d’une toiture ? Comment calculer son projet de toiture ? Quels sont les éléments qui vont déterminer le prix d’un projet de toit ? Nous allons voir en détails les facettes d’un projet de toiture et le prix d’une toiture au m2 en fonction des différents projets.

    Qu’elle soit neuve ou à rénover, la toiture demeure un élément indispensable de l’habitation, qu’elle va protéger mais aussi isoler. Le prix d’une toiture dépend de nombreux facteurs comme la nature des travaux, les contraintes et aménagements éventuels à réaliser ou encore les matériaux de toiture à utiliser.

     

    Chiffrer son budget toiture : coûts moyens en 2019

     

    Selon les travaux à réaliser, le prix de la toiture varie.

    Voici en 2019 les prix fréquemment pratiqués pour un projet de toiture :

     

    Type de toitureEstimation du prix au m2
    Toiture neuve et charpente180 € à 300 € le m2
    Rénovation de la couverture20 € à 150 € le m2
    Toiture en chaume traditionnel120 € à 150 € le m2
    Toiture en ardoises naturelles150 € à 190 € le m2
    Toiture en tuiles60 € à 90 € le (selon le type de tuiles)
    Toiture en shingle10 € à 15 € le m2
    Toiture en zinc30 € à 70 € le m2
    Toiture végétalisée60 € à 90 € le m2

     

    Les facteurs de prix d’une toiture

     

    Le prix d’une toiture dépend de multiples facteurs. Divers éléments sont à prendre en compte dans le calcul du prix d’une toiture afin de mieux appréhender un devis toiture.

     

    Toiture neuve ou rénovation ?

    Selon la nature des travaux à réaliser, le prix du projet sera différent. Ainsi pour une construction de maison, le prix de la toiture comprendra, outre la fourniture et la pose de la toiture, la sous-toiture, la couverture, les systèmes de ventilation et d’évacuation des eaux ainsi que les matériaux d’isolation. Le prix de la charpente peut ne pas être inclus dans le budget.

    Pour une rénovation de toiture, le prix va dépendre des travaux à effectuer : problèmes d’étanchéité, réparation de tuiles endommagées, problèmes d’isolation. Autant de facteurs qui détermineront le coût final de la toiture.

     

    Le type de charpente et sa forme

    Selon la forme du toit et sa charpente, le prix de la charpente sera différent.

    Les formes de toiture orienteront le choix de la charpente. Les formes les plus fréquentes de toiture sont :

    • La toiture en pente : elle est conçue sur une charpente classique, réalisée sur mesure pour l’habitation. C’est la forme la plus utilisée mais selon le nombre de pans qu’elle a, son tarif va croissant.
    • La toiture en arrondie : elle nécessite une charpente en courbes pour venir former une voûte ou un cône. On peut la coupler à une charpente classique afin de créer une toiture aux angles moins tranchants.
    • La toiture-terrasse : cette toiture plate n’exige pas de charpente mais une base qui va remplir la même fonction. Plus petite que les autres toitures, la toiture-terrasse demande moins de matériaux mais elle nécessite d’autres travaux afin de permettre une bonne étanchéité et une bonne évacuation des eaux.

    En plus de sa forme, le type de charpente choisie influera sur le prix de la toiture. On distingue ainsi la charpente traditionnelle, à fermettes, en lamellé-collé, en bois, métallique ou encore en béton.

     

    Le choix des matériaux de toiture

    De nombreux matériaux existent pour recouvrir la toiture, et en conséquence le matériau choisi entre en considération dans le prix final.

    Le choix des matériaux se discutent. Il faudra tenir compte de votre budget, de vos besoins et de la configuration de la toiture.

    L’ardoise demeure relativement chère mais elle a une très longue durée de vie et ne nécessite que peu d’entretien. Les tuiles en béton sont un excellent substitut aux tuiles en terre cuite, en étant moins onéreuses. Le bardeau bitumé, ou shingle, s’avère être un matériau très économique mais adaptés seulement pour des abris de jardin ou des bâtiments annexes. Quant aux toitures végétalisées, elles sont principalement destinées aux toits-terrasses.

     

    L’isolation d’une toiture

    Le prix de la toiture varie également en fonction de la technique d’isolation choisie ainsi que des travaux d’étanchéité à réaliser.

    On recense trois types d’isolation :

    • L’isolation par l’intérieur du toit avec aménagement des combles
    • L’isolation du plancher du grenier (isolation des combles perdus)
    • L’isolation par l’extérieur (méthode du sarking)

     

    Les aménagements à réaliser

    Des coûts annexes d’aménagement viendront s’ajouter au budget du projet toiture. La pose de velux, fenêtre de toiture, d’une VMC ou encore d’une cheminée seront à prendre en compte en fonction des projets.

     

    Prix d’une toiture neuve au m2

     

    Le prix d’une toiture neuve au m2 varie généralement entre 180 € à 300 € du m2 en fonction de la couverture choisie et de la complexité des travaux.

    La toiture peut être réalisée en tuiles, en ardoise, en zinc, en shingle, en chaume, en bois ou encore végétalisée. Chaque matériaux de toiture possèdent ses avantages. Il faudra néanmoins consulter votre mairie car selon votre géolocalisation, le choix du matériau de toiture peut être imposé.

     

    prix des travaux de toiture
    Le prix d’une toiture dépendra essentiellement du matériau de couverture. Celui-ci aura une influence direct sur le prix de la toiture en elle-même et indirect par rapport à sa complexité de pose et donc au coût de la main d’oeuvre.

     

    Prix d’une toiture neuve en tuiles au m2

    La toiture en tuiles en terre cuite figure parmi les toitures les plus répandus. Il faut avouer qu’elle a de nombreux avantages : imputrescible, résistante au gel, écologique. Il existe également des tuiles en béton, moins chères que celles en terre cuite mais qui propose un rendu très similaire.

    Le prix d’une toiture en tuiles au m2 varie entre 60 et 90 €.

     

    Prix d’une toiture neuve en ardoises au m2

    Plus onéreuses que les tuiles, les ardoises ont pour atout leur excellente longévité. La toiture peut être réalisée en ardoises naturelles ou en ardoises synthétiques. Il faut compter entre 50 et 190 € pour une toiture neuve en ardoises au m2.

     

    Prix d’une toiture neuve en zinc au m2

    Le zinc s’avère un excellent matériau pour les toitures : étanche et résistant, grande durabilité, peu d’entretien. Comptez de 30 à 70 € pour le prix d’une toiture en zinc.

     

    Prix d’une toiture neuve en shingle au m2

    Esthétiquement proche de l’ardoise, le shingle s’avère un matériau plus abordable financièrement. Il est cependant peu isolant et peu durable. On l’utilisera généralement pour les abris de jardin ou les bâtiments annexes. Son prix varie entre 8 à 15 € du m2.

     

    Prix d’une rénovation de toiture au m2

     

    La rénovation de toiture comprend aussi bien les simples travaux d’entretien que le changement de tuiles ou d’ardoises ou encore la réfection de toiture, partielle ou totale.

    Le prix d’une rénovation de toiture va donc dépendre de la nature des travaux à réaliser mais aussi des matériaux utilisés ou encore de la surface à rénover. Autant de facteurs qui seront pris en compte par le professionnel pour établir son devis.

     

    Trouver un couvreur pour vos travaux toiture

     

    Que ce soit dans le cadre d’une rénovation de toiture ou d’une construction, le prix d’une toiture résulte de nombreux facteurs. Pour connaître les tarifs liés à votre projet, n’hésitez pas à solliciter plusieurs couvreurs. Ces derniers vous proposeront alors un devis adapté à vos besoins.

    DEVIS GRATUIT

    Subventions et aides financières aux travaux

    En 2019 voici les aides auxquelles prétendre pour des travaux de rénovation énergétique :

     

    Qui est concerné ?Conditions pour en bénéficier ?Nature de l’aide
    Écoprêt à taux zéroPropriétaires occupants

    Propriétaires bailleurs

    Faire faire les travaux de rénovation énergétique par des professionnels Reconnus Garants de l’Environnement (RGE)

    Logement en résidence principale

    Maison ou appartement achevé avant le 1er janvier 1990

    Prêt d’un montant maximal de 30 000 €

    Peut être couplé à un CITE

    CITEPropriétaires occupants

    Locataires

    Occupants à titre gratuit

    Le logement doit être achevé depuis 2 ans et être la résidence principale.

    Les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par un professionnel RGE

    Cumulable avec les aides de l’Anah, des collectivités territoriales et fournisseurs d’énergie.

    Déduction d’impôt de 30 % des dépenses éligibles (montant max de 8 000 € pour personne seule et 16 000 € pour couple), basé sur le montant TTC
    TVA réduitePropriétaires occupants

    Propriétaires
    bailleurs

    Concerne les locaux d’habitation achevés depuis plus de 2 ans

    Taux de 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique

    Travaux effectués et matériel fourni par un professionnel

    TVA réduite pour certains travaux et matériaux
    Aides ANAHPropriétaires occupants

    Propriétaires
    bailleurs

    Avoir l’objectif de faire réaliser des travaux pour l’amélioration de votre habitat

    Correspondre aux critères de ressources

    Être propriétaire de son logement

    Logement achevé depuis 15 ans minimum

    Les travaux dits « lourds » sont pris en charge à hauteur de 50 % et pour un montant maximal du chantier à 50 000 € HT.

    Les travaux d’amélioration énergétiques sont pris en charge entre 35 et 50 % du montant total selon les ressources et pour un montant total de chantier à 20 000 € HT

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *