prix renover plafond apres degat des eaux

Prix pour rénover un plafond après un dégât des eaux

    Recevoir des devis gratuits pour chiffrer votre projet

    Un dégât des eaux est une épreuve difficile. En fonction de l’étage auquel il se situe, ce dégât peut affecter le plancher de l’habitation, les murs et le plafond. Les conséquences sont souvent importantes et l’origine souvent la même : une baignoire qui déborde, une fuite … A la suite d’un dégât des eaux le propriétaire doit souvent procéder à une rénovation adaptée pour remettre à neuf son logement. Quel est le budget à prévoir pour rénover un plafond après un dégât des eaux ?

     

    Plafond abîmé suite à un dégât des eaux : que faire ?

     

    Votre domicile a subi un dégât des eaux et le plafond est abîmé ? Si la première réaction est bien souvent l’anxiété et l’incompréhension, il faut cependant réagir très rapidement.

     

    Identifier les dégâts causés par l’eau et l’humidité et prendre des photos

    La première chose à faire face à un dégât des eaux est d’identifier l’origine du sinistre pour y mettre un terme le plus rapidement possible. Vérifiez tous vos murs, les plafonds et les planchers. En fonction du lieu de provenance de l’inondation les dégâts seront plus ou moins conséquents.

    De même, n’hésitez pas à prendre des photos, autant que nécessaire. Cela vous permettra de prouver l’étendue des dégâts. Pensez à envoyer ces photos à votre assureur afin d’appuyer votre déclaration de sinistre.

     

    Contacter son assurance habitation

    Si vous résidez en copropriété et que le plafond est détérioré (notamment à la suite d’une fuite d’eau chez votre voisin du dessus), vous devez commencer par rédiger un constat amiable. Envoyez ensuite l’exemplaire du constat amiable de dégât des eaux à votre compagnie d’assurance en respectant le délai prévu par le contrat (déclaration du sinistre dans les 5 jours). Votre voisin est tenu d’en faire de même.

    Conservez toujours avec vous une copie du document envoyé et adressez le courrier en recommandé avec avis de réception. N’oubliez pas de mentionner sur le constat quelle est l’étendue exacte du dégât des eaux subi dans votre logement. Si votre plancher et/ou vos murs sont aussi concernés, mentionnez-le. Avertissez le propriétaire des lieux si vous êtes locataire.

    Si vous résidez en maison, signalez le sinistre à votre compagnie d’assurance, en veillant toujours à respecter les polices du contrat d’assurance.

     

    tarif renovation plafond apres degat des eaux
    Après un dégât des eaux vous devez prendre contact avec votre assureur. Les travaux de remise en état de votre plafond sinistré doivent être réalisés par un artisan professionnel

     

    Trouver un artisan pour obtenir un devis à faire valider par l’assurance

    Une fois que vous avez identifié l’origine de la fuite, que vous y avez mis fin et que vous avez prévenu votre assureur, il est temps de penser aux travaux de rénovation. Il est alors question de remettre les lieux en état. Pour que l’assureur indemnise les victimes il faut en passer par la réparation de la cause du dégât des eaux. En effet, si les travaux de réparation ne sont pas réalisés, il y a un fort risque de récidive. Cela explique pourquoi votre assureur vous réclame de fournir une facture de l’artisan afin de s’assurer de la bonne réalisation des travaux.

    Sachez que tous les travaux de réparation sont à votre charge ou bien à celle du voisin responsable. L’assureur ne prend pas à sa charge le coût de ces travaux. Il en va différemment des travaux de remise en état, pris en charge par l’assureur. L’indemnisation concerne uniquement les dégâts causés par la fuite et non pas sa cause. Cependant, tous les travaux doivent avoir reçu l’accord préalable de l’assurance avant d’être réalisés.

    Pour établir le devis, deux solutions apparaissent :

    • soit l’assureur envoie un expert qui évalue alors les dégâts dans le domicile
    • soit il demande à l’assuré de lui faire parvenir un devis établi par un professionnel avant de procéder à la réalisation des travaux. Il s’agit en pratique de la solution la plus pratiquée lorsque le dégât des eaux est peu intense.

     

    Attendre que le plafond soit parfaitement sec et non humide

    Avant de procéder aux travaux de réfection, nous vous invitons grandement à attendre, le temps que le plafond soit parfaitement sec. En effet, des travaux réalisés sur un plafond encore humide et sinistré seront contre-productifs. Cela pourrait même causer des dommages supplémentaires.

     


     

    Les dégâts fréquents au niveau du plafond

     

    Puisque les dégâts sont causés par une inondation, les conséquences constatées au niveau du plafond sont souvent les mêmes. Il s’agit généralement de papier peint qui se décolle, de peinture qui présente des tâches et des cloques. De la même manière, l’enduit posé au plafond se détache et peut tomber sur le sol ou à tout le moins être très abîmé. Face à cette situation, il faut donc réagir rapidement et surtout attendre que le plafond soit sec pour repeindre ou retirer l’enduit par exemple.

     

    Les travaux à réaliser pour remettre en état un plafond dégradé

     

    Quels sont les différents types de travaux à réaliser pour la remise en état d’un plafond dégradé suite à un dégât des eaux ? On en distingue plusieurs.

     

    Gratter l’enduit abîmé

    Une conséquence récurrente d’un dégât des eaux est la dégradation de l’enduit au plafond. Dans ce cas, le professionnel gratte l’enduit abîmé et il retire la peinture écaillée en grattant avec une spatule en inox. Il peut aussi utiliser un grattoir à fissure et un couteau à enduire. Le professionnel réalisera généralement des tests à l’humidimètre afin de déterminer le niveau d’humidité.

     

    Ré-enduire le plafond et poncer l’enduit

    Le ponçage de l’enduit abîmé et friable permet de repartir sur une base saine pour enduire à nouveau ensuite. Une fois que tout est poncé convenablement et que le plafond est complètement sec, l’artisan peut passer à la phase du ré-enduisage.

     

    Application d’une sous-couche / primaire d’accrochage

    Après un dégât des eaux, le plafond concerné a été bien souvent très abimé. Il faut donc appliquer plusieurs couches pour éviter tout risque d’humidité excessive. En effet, même si votre plafond est parfaitement sec il conserve tout de même les stigmates du traumatisme causé par le dégât des eaux. L’artisan applique donc une sous-couche et une couche primaire d’accrochage. Cela permet à la base de bien accrocher avec le nouvel enduit ou la nouvelle peinture.

     

    Mise en peinture du plafond en 2 couches

    Pour peindre un plafond fragilisé par un dégât des eaux, l’artisan procède en plusieurs temps. Il laisse le temps nécessaire pour un séchage complet entre chaque couche. La mise en peinture du plafond se réalise donc en deux couches, pour une meilleure tenue dans le temps.

     

    Prix au m2 d’une rénovation de plafond suite à un dégât des eaux

     

    Le tarif d’un professionnel pour la réalisation de ces travaux dépend en grande partie de l’importance des dégâts subis. Dans tous les cas sachez que le coût de la remise en état est pris en charge par votre compagnie d’assurance.

    Si vous devez rénover entièrement le plafond, prévoyez un prix d’environ 25 € le m². Ce tarif concerne les plafonds peints. Si votre plafond se compose de dalles en PVC ou bien de lambris en bois, comptez alors environ 35 € le m².

     

    Exemple de devis pour la reprise d’un plafond suite à un dégât des eaux

     

    L’artisan qui reprend le plafond à la suite d’un dégât des eaux applique souvent un forfait. Ce dernier comprend le grattage des cloques, la reprise de l’enduit au plafond, le ponçage et la pose de la peinture en deux couches. Comptez entre 10 € et 25 € le m². Plus le plafond est facile d’accès (ce qui est le cas dans un couloir par exemple) et plus le forfait sera abordable financièrement.

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.
    Les rubriques obligatoires sont marquées *